Dans le courant de l'année dernière, le père de ma fille et moi-même sommes allés voir un juge pour essayer de réfléchir à la vie quotidienne de Chouinette. La demande venait de moi, mais surtout de Chouinette, qui à 7 ans, voulait rester un mercredi sur deux à la maison pour pouvoir inviter ses copines ou même rester tranquillement à la maison au lieu de courir à droite à gauche...

Le père de ma fille ayant déclaré au juge (ce qui est absolument faux) qu'il ne travaille pas et qu'il est impécunieux (mot savant pour dire qu'il ne veut pas assumer sa fille financièrement...), il a obtenu de la prendre chez lui tous les mercredis jusqu'à 18h (oui, ne cherchez pas... je n'ai jamais eu de chance avec les jusges... et je suis surtout trop naïve sur la nature humaine !). Soit.

Depuis la rentrée scolaire, Chouinette, après son activité du début d'après-midi, se rend jusqu'à 18h (pas une minute de moins... ce sont les consignes !)... chez son assistante maternelle de quand elle était un tout petit bébé, à 200 mètres de chez moi, alors que je suis en congé parental et que son petit frère la réclame à longueur de temps ! Ah, elle aura quand même le droit d'aller aux anniversaires, hein ! Faut quand même être royal !

La question est donc : où est l'intérêt de l'enfant ? Celui qui trouve aura droit à ma reconnaissance éternelle. Parce que j'ai beau retourner les choses dans tous les sens (je dois être un peu trop bête, hein...), je ne vois vraiment pas ! Et vous ?