La quatrième de couverture dit ceci :"Depuis toujours, les moutons se font dévorer par le loup. Tout le monde est d'accord là-dessus. Alors quand le loup a emporté le mouton malade, on n'a rien dit parce qu'on n'est pas malade. Quand le loup s'est attaqué au mouton noir, on n'a rien dit parce qu'on n'était pas noir." Et puis un jour, le loup tue une brebis et ses petits. C'est la stupeur et on se dit que c'est la faute à pas de chance... Mais quand la bête s'en prend au bélier, le chef du troupeau, alors là, on se dit qu'il serait peut-être bien de ne pas rester les bras croisés...

Le plus jeune des moutons prend les choses en main et un plan est trouvé pour piéger le loup. C'est un livre qui parle aux enfants de l'engagement, de l'attention qu'on doit porter aux choses, aux évènements qui se passent autour de nous. C'est un livre qui parle aussi aux adultes, comme une piqûre de rappel pour rester à l'écoute du monde dans lequel on vit et dans lequel on ne doit pas tout accepter sous prétexte que nous ne sommes pas concernés directement. Un beau livre à lire ensemble...

Didier Jean et Zad sont les auteurs de l'ouvrage. Les dessins sont très colorés et les textes très simples... avec des répétitions comme dans une comptine pour rappeler qu'avec le quotidien, on peut s'endormir. L'album est édité par Syros Jeunesse pour Amnesty International et coûte environ 13€.