Chouinette me donne un petit papier tout rose, savamment plié et scotché. "C'est pour toi, Maman !"... Oui, j'aurais pu deviner ! C'est marqué dessus. Je m'attends donc à un poème, à une déclaration, à un joli dessin... tandis que Chouinette attend, le sourire jusqu'aux oreilles, les mains derrière le dos, en se dandinant...

Je déplie et je découvre un texte d'une écriture assez soignée, noté à l'encre violette... je lis ceci :"Maman, moi ce que je veut, s'est un ctilo plume bleu diddl pour l'école. Merci. Chouinette."

De nos jours, les mots gentils des enfants pour leur maman, ça n'est plus ce que c'était ! C'est vrai, quoi ! Moi, au même âge, j'avais écrit un petit texte qui disait :"Maman, je t'aime plus que le rôti et les frites"... et ça, c'était poétique, non ?

:-)