Il est des jours où Crapouillot n'écoute pas beaucoup... Aujourd'hui en est un. L'Amoureux en fait les frais au délicat moment du coucher. Crapouillot ne veut pas se déshabiller. Crapouillot ne veut pas changer sa couche. Crapouillot court partout dans sa chambre... L'Amoureux fait résonner sa grosse voix de papa... Le succès n'est pas terrible. Mais des jours comme aujourd'hui, ce n'est pas très étonnént !

Le papa :"Crapouillot, viens te déshabiller !" Crapouillot fait la sourde oreille. "Crapouillot, viens te déshabiller !" Crapouillot fait la sourde oreille, se met à chantonner, et regarde son papa en souriant... L'Amoureux se fâche, assez fort, pour le coup, en agrippant son fiston par le bras, histoire de lui remettre les idées en place. Crapouillot se met à pleurer. Normal, il est fatigué (oui, en forme, il lui en faut plus que ça pour se laisser aller...). Larmes de crocodile, accompagnés de "Maman, Maman", désespéré.

Crapouillot :"Pourquoi tu m'as grondé ?". L'Amoureux, excédé :"Parce que !" Crapouillot (qui retrouve vite ses esprits) :"Parce que, c'est pas une réponse !" L'Amoureux :"..."

Et oui, pas fou, Crapouillot ! D'habitude, c'est ce qu'on lui dit à lui ! :-)