Didier me transmet une chaîne qui court sur les blogs : vous devez raconter six vérités plus ou moins farfelues vous concernant. Après ça, vous désignez quelques victimes qui devront faire de même chez elles...

Voici donc les miennes, en vrac :

1- Une fois, n'arrivant pas à trouver le sommeil, j'ai voulu prendre un bain. Je me suis endormie dedans... L'eau, bien évidemment, a continué à couler et à s'évacuer par l'orifice de sécurité... Quand je me suis réveillée, j'étais toute fripée et le mur de mes voisins du dessous était trempé (avec la tapisserie décollée). Je n'ai jamais osé dire que j'avais pris un bain de plusieurs heures... et j'ai eu de la chance sur ce coup-là, car l'expert de l'assurance a conclu que la tuyauterie de l'immeuble était très abîmée... Je n'ai rien eu à payer.

2- Quand je vivais encore chez mes parents, il m'arrivait, au lieu de faire mes devoirs, de me déguiser en femme fatale, avec maquillage, mini-jupe et talons aiguilles, de brancher la musique assez fort et de chanter à tue-tête dans un micro, le tout en me regardant dans une glace... Rien que le fait d'y penser me fait mourir de rire !

3- Pendant une bonne partie de mes années collège-lycée, j'ai lu des tonnes de livres à la lueur d'une lampe de poche, la nuit... De la saga des Rougon-Macquart de Zola, à la série des "Angélique, Marquise des Anges", en passant par des auteurs classiques... c'était devenu de la boulimie !

4- Il m'arrive de danser avec mes enfants en tournant autour de la table, en sautillant, en faisant des grimaces, en chantant très très fort, et en agrémentant de grands gestes...

5- Quand j'étais étudiante, j'avais une vieille mobylette. Un jour, je l'ai utilisée alors que j'étais vêtue d'une très longue jupe. Juste devant la fac, la jupe s'est emmêlée à la chaine, et je me suis retrouvée bloquée sur ma mobylette, ne pouvant plus ni avancer, ni reculer, ni en descendre (car j'aurais dû me retrouver en petite tenue à une heure peu convenable... ). Les mains pleines de graisse, j'ai en vain essayer de tirer dessus... Un charmant jeune homme est passé par là et m'a sauvée grâce à une paire de ciseaux. J'ai découpé le tissu, porté l'engin infernal jusqu'au trottoir et j'ai dû rentrer chez moi en prenant un bus bondé, les mains noires et la jupe en dents de scie...

6- Ce que je préfère dans une bibilothèque, c'est le rayon des livres pour enfants... J'aime en particulier les albums et si je ne me freinais pas, j'en achèterais des tonnes !

Voilà, M'ssieurs Dames... Il y en aurait bien quelques autres mais elles sont beaucoup plus farfelues alors je me les garde ! Pour ce qui est de passer la main, j'invite Magali, Onzerod, Mumu, Chaanie, Fanny et Vivien à en faire autant ! Ceci dit, si d'autres veulent se lancer, ils sont les bienvenus !