Le repas du soir... De la fatigue et de l'énervement dans l'air. Crapouillot bricole dans son assiette tandis que nous essayons de discuter. L'Amoureux fait sa grosse voix :"Bon maintenant, tu arrêtes !"... Surpris, Crapouillot se met à pleurer à chaudes larmes. Il est même inconsolable !

"Mais qu'est-ce-que tu as ? C'est normal que Papa te gronde ! Tu n'arrêtes pas de faire des bêtises dans ton assiette !", dis-je, excédée... Crapouillot regarde son père et entre deux larmes de crocodile sort un "Ze veux Chouinette !"

Il est des fois où les pleurs d'un enfant vous fendent le coeur...